habitats insolites

Hôtes insolites, partenaire de vos projets d’habitats insolites

Hôtes insolites, partenaire de vos projets d’habitats insolites

J’ai le plaisir de vous présenter l’activité d’Adeline LENOIR, proposant des formations complètes aux porteurs de projets pour tout type d’habitat insolite. Ci-dessous une interview de Madame LENOIR, très instructive sur les pratiques et l’évolution du sujet.

Droit sur terrain :

« Est-ce que vos porteurs de projet en hébergement insolite rencontrent beaucoup de difficultés sur les questions d’urbanisme ?« 

Oui, la plupart. Je dirais que 4/5 y sont confrontés. Il y a ceux qui ne savent pas qu’ils doivent faire des démarches particulières et les autres ne savent pas où trouver une information fiable.

Quand j’ai lancé Hôtes-Insolites (http://hotes-insolites.com/), j’ai vite dû me rendre à l’évidence que l’urbanisme est en enjeu majeur pour le développement de cette activité.

Parmi mes clients, certains ont déjà un terrain, par exemple un héritage de leur grands-parents, il y a de l’affectif, ils y tiennent beaucoup et leur projet se fera là ou ne se fera pas. Pour eux au niveau urbanisme, ça passe ou ça casse ! Les autres cherchent un terrain, parfois pendant des mois, voire des années.

hotes insolites

Jasmine – Droit sur terrain :

« Que faites-vous pour les accompagner ?« 

Adeline – Hôtes insolites :

Lors de mes formations, la réglementation en urbanisme prend seulement 1h30, pourtant c’est souvent la plus attendue par tout le monde !

Quand c’est terminé je ressens toujours un grand « ouf » de soulagement, parce que les gens ont conscience que ça va être encore plus compliqué qu’ils ne le pensaient mais au moins ils savent ce qu’ils ont à faire, et par où commencer.

Souvent ils ont une information erronée donc nous voyons déjà tout ce qui circule sur Internet qui ne les concerne pas. Je leur explique comment rendre un terrain constructible et lorsque ce sera le cas, quelle démarche pour pouvoir installer des hébergements insolites.

J’ai ajouté une partie « où chercher un terrain » puis une autre pour savoir comment présenter son projet à une commune, quelles phrases utiliser et quels arguments mettre en avant sur un projet professionnel. Depuis peu je travaille avec l’agence Peureux (https://camping.peureux.fr/accueil/), spécialiste de recherches spécifiques, pour chercher des terrains adaptés.

Jasmine – Droit sur terrain :

« Qu’est-ce qui ne concerne pas les créateurs d’hébergement insolite sur Internet ? »

Adeline – Hôtes insolites

Le plus souvent on trouve la réglementation pour les particuliers, on nous parle donc de 20m² maximum, de caravane ou de tente, de faire bouger un hébergement de quelques mètres tous les 3 mois, tout cela ne nous concerne pas ! Lorsque nous accueillons des touristes en activité principale nous devenons un professionnel du tourisme, nous dépendons donc du code du tourisme pour s’appliquer au code de l’urbanisme !

Jasmine – Droit sur terrain :

« Comment Droit sur terrain peut aider vos clients ? »

Adeline – Hôtes insolites

J’envoie mes clients vers vous dés qu’il y a le moindre couac dans l’engrenage : parfois dés le début parce que les mairies ne savent pas trop de quoi on leur parle… Je pense que vous pourriez être occupée à temps plein sur l’hébergement insolite ! Pour ma part je vais avoir besoin de vous pour travailler avec les institutionnels et leur faire prendre conscience que la réglementation depuis 2014 empêche le développement d’une activité qui devrait être en plein essor, c’est d’ailleurs le cas mais souvent hors cadre légal et en cas de problème, les personnes qui ont ouvert des hébergements insolites sans faire les demandes nécessaires se seront pas couvertes par leurs assurances, alors que tout pourrait être plus simple !

Adeline Lenoir
Hotes-Insolites
www.hotes-insolites.com
07-55-61-00-15
contact@hotes-insolites.com

hotes insolitesadeline lenoir

Commentaires 4

  1. Bonjour, J’ai un ami qui a un projet de ferme auto suffisant avec des hermitages autours à 10-20km. Il a trouvé un terrain pour la ferme mais il y a plusieurs soucis. Il ya 2 parcelles, une grande agricole, et un tout petit avec une cabane dessus. C’est cadastré comme batiment lourd, la parcelle est zone habitation, mais c’est dans une zone eau et assainissement de ville avec aucune possibilité d’emmene de l’eau ni faire evacuation. Par contre ilya deux sources sut le terrain agricole attenante et il veut une ststeme toilettes seches / phyto evaporation des eaux usées. Le notaire lui dit qu’il a le droit d’y habiter et qu’il conseil d’habiter dans le cabane, paye taxe habitation et met les systemes en place, puis demande l’autorité. L’agence dit que si c’est pas classé come habitation et paye les taxes d’habitation deja ce nest pas la peine. Il a deja cherché des réponses difinitives depuis un an!
    Puis pour les hermitages. Si il achete uneterrain de loisirs, d’agrement ou agricole, c’est quoi ses droits? Il y des gens qui lui disent qu’il aura le droit de construire une cabane de 30m², des autres qui lui dit qu’il aura le droit que de mettre une caravan, qu’il peut mettre une tente mais pas un yurte. Encore, comment savoir definitivement? Comment chercher un terrain sans savoirs quels regles sont applicables?
    Je vois que vous avez dit qu’ily a encore d’autres regles pour les hotes insolites. Il qualifera comme un? Il est anglais, ne parle beaucoup de francais, il est chef d’une assoc non profit anglais qui veut mettre ce projet en place.
    Si vous pouvez clarifier ces questions ou me diriger vers ceux quui puissent m’aider?
    Merci et cordialement,
    Rebecca Witham

    1. Auteur

      Bonjour,
      Je le dis et répète à longueur de temps sur le blog…Un peu usant mais bon, je comprends l’urbanisme est une matière complexe avec parfois voire souvent des sons de cloche différents, alors quand on est étranger ce doit être totally non understood ! 🙂
      Demandez le plan de zonage et le règlement de zone applicable aux terrains, vous aurez la réponse à vos question sur ce qui est autorisé ou interdit sur le terrain.
      Pour être sûr de la faisabilité d’un projet ou des prescriptions à respecter, demandez un certificat d’urbanisme opérationnel. Vous aurez la réponse sous deux mois d’un projet précis : caravane, yourte, tiny house etc….

  2. Bonjour,
    Mon amie et moi sommes porteurs d’un projet de création d’hébergements insolites en tiny house.
    Nous avons repéré un terrain potentiel pour réaliser le projet mais le PLU actuel ne le permet pas. Un nouveau PLU sera élaboré à compter de l’année prochaine et nous aimerions recceuillir des conseils sur la démarche à adopter et sur les actions à mener afin d’obtenir la transformation du zonage de la parcelle en question (actuellement en zone agricole) et ainsi pouvoir réaliser le projet.
    Êtes-vous en capacité de nous accompagner dans cette démarche auprès de l’administration? Si oui, de quelle manière ?
    Merci

    1. Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *