Bien se protéger des aléas lorsqu'on achète un terrain pour construire sa maison

Acheter un terrain : ne pas se tromper !

Acheter un terrain isolé ou hors lotissement

achat terrain

Cliquez ici et laissez-vous guider !

 

Acheter un terrain hors lotissement peut s’avérer une opération périlleuse, ou la promesse d’un havre de paix.

Acheter un terrain dans un lotissement

Dans un lotissement, le terrain est vendu viabilisé, borné. La contrepartie de vivre en lotissement, ce sont :

  • les obligations supplémentaires contenues dans le règlement du lotissement, le cahier des charges,
  • les compromis architecturaux à faire sur l’aspect de la maison, les couleurs, matériaux,
  • les frais de copropriété et charges d’entretien des parties communes.

Acheter un terrain hors lotissement

Acheter un terrain hors lotissement, on dit aussi « en diffus » ou « isolé », c’est un choix de vie pour :

  • S’éloigner du bruit et de la pollution,
  • Disposer d’un espace de tranquillité bien à soi,
  • Tout en restant assez proche des commerces, écoles,

Mais c’est aussi et surtout s’assurer par soi-même de certains éléments essentiels :

  • Le terrain est-il borné ? quelle est la nature du sol et sous-sol ? le terrain est-il viabilisé ? De simples branchements aux réseaux sont  à prévoir en limite de terrain ou l’extension d’un réseau sera-t-elle nécessaire ? Y a t-il des servitudes particulières ou des canalisations enfouies dans le sous-sol du terrain ? Y a-t-il assainissement collectif ? Quelles sont les taxes et contributions d’urbanisme à prévoir ?

L’erreur à éviter est de se focaliser sur la situation du terrain, et de ne pas se renseigner suffisamment sur tous les à côtés. Pour réaliser ce rêve, et pour se mettre à l’abri des mauvaises surprises, il est primordial de se renseigner avant de s’engager !

La série d’articles dans cette rubrique tente d’apporter de bons conseils et des réflexes indispensables.

Pour ne pas se tromper : Prévoir et poser les bonnes questions

  • Quel est le zonage de la parcelle ?
  • Que dit le règlement sur ce zonage ? Les conditions de construction ? Y a t-il des contraintes spécifiques de construction ?
  • Y a-t-il un Plan de Prévention des Risques en cours ?
  • Où se trouvent les points de raccordement des réseaux collectifs ? Eau potable, assainissement, électricité, télécoms ?
  • Le terrain est-il borné ?
  • Y a t il des contraintes spécifiques par rapport au voisinage ? Droit de passage ou autre ?
  • Quelles sont les caractéristiques physiques du terrain ? nature du sol et sous sol ? Et leur incidence financière sur le budget construction ?

Les notaires eux-mêmes insistent sur le fait que les acquéreurs doivent être suffisamment renseignés avant de s’engager et d’acheter leur terrain !

Être bien informé permet de :

  1. Sécuriser sa transaction
  2. Sécuriser son budget de construction
  3. Minimiser les éventuels surcoûts sur la construction
  4. S’assurer de construire les bonnes fondations sur le bon sol
  5. Etre serein pour l’avenir

Ne pas être bien informé, c’est s’exposer à :

  1. Découvrir un budget construction au fur et à mesure de la réception des factures et avis de paiement des taxes d’urbanisme, concessionnaires de réseaux 
  2. Demander une rallonge sur son emprunt à son banquier car trop de frais non prévus.
  3. Dans certains cas, se retrouver propriétaire d’un terrain inconstructible.
  4. Dans tous les cas, c’est prendre trop de risques !

Pour suivre les conseils des notaires qui concluent des ventes de terrain à bâtir tous les jours ! Se renseigner avant de s’engager !

Tout s’arrangerait parfaitement bien si on pouvait faire les choses deux fois !


Si vous avez trouvé cet article utile, n’hésitez pas à le partager ! Si vous avez des commentaires à nous faire, n’hésitez pas à nous les partager !

Achat-terrain

Aimez notre page Facebook pour nous soutenir !

 


 

Partagez avec vos amis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*