quelles sont les démarches administratives pour clôturer son terrain

Comment clôturer son terrain

Comment clôturer son terrain ?

Comment fermer l’accès et clôturer son terrain et quelles sont les autorisations à demander ?

Le principe : Pour une clôture, pas de formalité

En principe, les clôtures sont dispensées de toutes formalités (Article R 421-2 g) du Code de l’urbanisme).

Le code de l’urbanisme n’opère pas de distinction concernant les moyens utilisés : clôtures électriques, grillages ou tout procédé qui permet de fermer l’accès à un terrain ou d’introduire un obstacle à la circulation.

Dès lors, certains murs constituent des clôtures. Ils sont alors soumis aux formalités d’édification d’une clôture, et d’édification d’un mur.

Exceptions au principe : les clôtures et murs soumis à déclaration préalable

Le projet de clôture est soumis à déclaration préalable, s’il est situé dans :

  • un secteur sauvegardé,
  • dans le champ de visibilité d’un monument historique,
  • dans une zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager,
  • dans un site inscrit ou un site classé,
  • dans un secteur délimité de Plan Local d’Urbanisme (PLU) ou de Plan d’Occupation des Sols.

Le projet de mur est soumis à déclaration préalable quelle que soit sa localisation si sa hauteur est supérieure ou égale à 2 mètres (Article R. 421-9 du code de l’urbanisme).

Le projet de mur est soumis à déclaration préalable quelle que soit sa hauteur s’il est situé en réserve naturelle et en cœur ou futur cœur de parc national (Article R. 421-11 du code de l’urbanisme).

On peut ainsi librement clôturer son terrain aux conditions ci-dessus visées.

Inutile de demander une autorisation quand il n’y a pas lieu.

Certaines personnes sont si soucieuses de respecter les procédures administratives souvent très complexes, qu’elles scient la branche sur laquelle elles sont assises :  en oubliant de vérifier avant toute choses si elles sont soumises ou non à une formalité obligatoire.

Aucune déclaration préalable pour édifier une clôture

Retrouvez plus d’informations dans notre article :  Clôture : nul besoin de déclaration.

Un couple en litige avec le Maire sollicite une autorisation de clôturer alors que la loi ne l’impose pas !

Le Maire s’y oppose et le couple attaque le refus.

S’ensuivent 5 longues années de procédures devant les Tribunaux pour rien : du Tribunal administratif au Conseil d’État.

Cela coûte souvent très cher en temps et en argent d’être mal informés !


Nous ne demandons qu’à améliorer cet article ! Pour cela, n’hésitez pas à nous faire part de vos remarques !

Si vous avez trouvé cet article utile, n’hésitez pas à le partager ! Si vous avez des commentaires à nous faire, n’hésitez pas à nous les partager !
Si vous voulez être informés de la mise en ligne de notre guide pratique sur le sujet :

Aimez notre page Facebook

ou,

Laissez votre mail et cliquez sur « Envoyez moi les guides pratiques » !newsletter droit sur terrain

A bientôt !

 

Partagez avec vos amis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*